A 46934 Trilogie mkt T1T2T3.jpg

46934 LE PARADOXE DES ÉTAUX

Jean-Michel BARDOU

Le premier livre de la première série de romans et essais de Jean-Michel BARDOU vous permettra de découvrir son style qui s'affirmera au travers de cette trilogie. Il s'agit d'un roman bibliographique pour son héros, lui-même écrivain en herbe.

Vie Aventure Jouissance Société Patrimoine

 

LA TRILOGIE
46934 LE PARADOXE DES ÉTAUX

Jean-Michel BARDOU

MISE EN BOUCHE

Aa 9782957059706 Mkt Mise en bouche_edited.jpg

« Mise en Bouche » cantonne l’action entre quatre murs et fait monter les principaux acteurs dans le train symbolique de cette première étape.
Jean-Martial a toujours voulu fonder une famille heureuse.
Après une première séparation lui faisant connaître les joies de la garde partagée, il rencontre Marie-Henriette qui lui donne à son tour deux enfants. Mais les relations entre eux se dégradent rapidement, au même rythme que leur situation financière et le divorce est prononcé en 2015.
Favorisant la garde par la mère, la justice sanctionne Jean-Martial qui n'a quasiment pas son mot à dire sur l'éducation de ses enfants. Endetté, ne pouvant plus verser la pension alimentaire, Jean-Martial enchaîne les galères et les coups durs. Jusqu'où ira sa descente aux enfers?
Découvrez le parcours d'un père de famille à qui la société a bafoué ses droits.

JULIE

C 9782957059720 mkt julie.jpg

« Julie » va permettre de nouveaux envols à Jean-Martial. Il est du moins possible de l’espérer…surtout sur des rails. 
Après son incarcération, Jean-Martial sait qu'il va encore vivre des choses pour le moins inatendues. Pourtant tout laissait présumer le contraire. Il était entouré de ceux pour la défense de qui la société française l'avait détruit. Sauvetage, famille, bonheur, amour, destin, travail, profession, écriture, volonté et réflexion peut-être, arriveront-ils à le conduire sous les meilleurs auspices du renouveau de la vie?

DÉRISOIRES

E 1° couv Dérisoires 46934_edited.jpg

« Dérisoires », à l’image inverse des mâchoires des étaux, clôt cette série paradoxale.
Les yvelinois proches du château de Breteuil et les marseillais du quartier Vauban ont permis de faire naître les premiers frissons de cette dernière partie de la saga familiale de Brise. Ceci sans aucune autorisation de quelque nature. Ce n'est pas le genre de la nouvelle maison.
Dès "mise en bouche", de Brise connaissait la dérision nécessaire à mettre en place , surtout après "Julie" pour terminer son histoire ayant, tout de même, à défaut de vies, épargné beaucoup de sang.